19 août 2017
Livre "La dictature de l’immédiateté Sortir du présentialisme", par Stéphen KERCKHOVE

Livre "La dictature de l’immédiateté Sortir du présentialisme", par Stéphen KERCKHOVE

En stock

12,00 €

Livre "La dictature de l’immédiateté Sortir du présentialisme", par Stéphen KERCKHOVE

Un texte philosophique dense et très pertinent, qui nous interpelle sur notre fuite en avant, sur notre tentative d’oublier passé et avenir en plongeant dans l’industrie du divertissement, le monde de la publicité et la fascination du présent bling-bling. Attitude incarnée jusqu’à la caricature par le sarkozysme, « présidentialiste » en chef.

Présentialisme : Idéologie qui s’impose grâce à la négation de toute durée, privilégiant l’amnésie et l’immédiateté à toute construction politique, sociale et culturelle durable. Globalisation et présentialisme
débouchent sur un individu incapable de s’enraciner dans le temps et dans l’espace, inapte à contester le monde mirifique de la consommation, de la technologie et de la télévision.

Présentialiste : Individu par excès alternant surtension et dépression; aspire à n’être que son propre reflet déformé par et pour le regard des autres, renonçant à être pour avoir, repu de trop plein et reclus dans un « trop
seul ». Une humanité en solde au milieu d’une vie.com… L’homme du présent ne se plonge plus dans un passé riche d’avenir et a la prétention de se passer d’avenir.

Sarkozysme : Partie émergée de l’iceberg présentialiste. Illustre jusqu’à la caricature ce culte
du présent. Partout, tout le temps, ici, maintenant, le locataire de l’Elysée est présent… il est
LE Présent. Cet hyper-président est avant tout l’omni-présent. Il est le principal ordonnateur
d’un nouvel Etat… d’urgence.

Comment la dictature de l'immédiateté s'est-elle imposée ? Quelles en sont les conséquences
sur le corps social ? L'urgence normalisée survivra-t-elle au déterminisme environnemental ?
Autant de questions qui amènent l’auteur à interpeller chaque citoyen. Constatant les dégâts
occasionnés par ce culte du présent, il nous invite à retrouver le goût des autres et le temps de
vivre vraiment, tout simplement !

Un texte philosophique dense et très pertinent, qui nous interpelle sur notre fuite en avant, sur notre tentative d’oublier passé et avenir en plongeant dans l’industrie du divertissement, le monde de la publicité et la fascination du présent bling-bling. Attitude incarnée jusqu’à la caricature par le sarkozysme, « présidentialiste » en chef.

Liste des commentaires

Ajouter votre commentaire
Afficher tous les commentaires
Note moyenne des internautes (0 commentaire)
Note : 0/10
Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter un commentaire

facultatif
 
Anti-spam :
Retourner en haut de page